• Marc-André Pauzé

Ma palette d'expédition

Mis à jour : juil. 2


For an English translation of this blog post, follow this link


Dans quelques semaines je m’embarquerai encore cette année, pour naviguer vers l’Arctique. Plusieurs défis m’attendent lors de cette expédition. J’y reviendrai plus tard, mais j’ai tout de même commencé à m’y préparer. J’ai, entre autres, préparé ma palette de pigments d’aquarelle.


Depuis quelques semaines, j’ai effectué quelques changements dans le choix de mes couleurs. Avec l’expérience des dernières années, j’ai remarqué qu’il y avait des couleurs que je n’utilisais pas du tout et d’autres, au contraire, que j’utilisais dans plusieurs de mes mélanges. J’ai donc réduit mon choix de 24 couleurs à 18. Ainsi, j’ai éliminé tous les verts sauf le véridian, un vert vif légèrement bleuté qui se situe entre le vert et le turquoise, utile pour peindre la glace de mer immergée et certaines variations dans les icebergs. J’ai doublé la quantité d’Ultramarine, bleu de cobalt, jaune ocre, terre de Sienne, terre de Sienne brûlée et terre d’ambre.


J’ai aussi regardé une vidéo de Geoff Kersey, un peintre paysagiste anglais, où celui-ci se faisait une chartre de couleurs en nous expliquant dans quelles circonstances il utilisait tel ou tel mélange. J’ai trouvé la chartre tellement utile que je m’en suis fait une que je glisserai dans la pochette de mon carnet. Voici un extrait de cette vidéo :


L’intégrale de sa démonstration se retrouve sur la partie des abonnements gratuits de son site web, dont voici le lien : https://watercolourlandscapes.co.uk/blogs/tutorials/colour-chart-project. Voici sa charte, une fois complétée:



Plusieurs vidéos utilitaires sont offertes dans l’abonnement gratuit. Pour les démonstrations et projets de paysages, il faut avoir l’abonnement payant (qu’on peut arrêter quand on veut).

Comme Geoff Kersey est un peintre paysagiste, sa chartre ne comprend pas les couleurs de peau. Je m’en suis donc fait une, que voici :



Bien entendu, autant la chartre de Geoff que la mienne, nous donnent des points de départ en fonction des situations que l’on peut rencontrer. On peut ensuite varier l’intensité et les subtilités à l’infini, selon nos besoins. Ainsi pour un portrait de caucasien, je commence toujours avec le mélange #1, puis j'ajoute le #6. Dans les zone d'ombre du visage, j'utilise souvent les mélanges #2 et #3. Vers la fin, j'ajoute le mélange #8 pour les parties vascularisée (bout du nez, front, joues et menton). Il m'arrive souvent d'ajouter un peu de texture avec un crayon aquarellisable de couleur sanguine.


Que pensez-vous de ces choix de couleurs et de cet exercice? Il me fera plaisir de lire vos commentaires, suggestions et de répondre à vos questions.




P.S. Pendant la vidéo de Geoff Kersey, j'ai pris une petite pause et je me suis amusé à le dessiner sur le vif (sans arrêter la vidéo):



#art #aquarelle #mélangedecouleur #colormixing #colormixingchart

~~~~~

Textes, photos et illustrations: © Marc-André Pauzé – tous droits réservés.


En cliquant sur Inscription, vous pourrez vous inscrire aux "CARNETS DE TERRAIN". Vous recevrez par courriel des nouvelles de l'atelier ou directement du terrain (quand cela sera possible), des mises à jour sur mes projets, des dessins, aquarelles et photos.

451 vues
Marc-André Pauzé | Dessinateur-voyageur | Photographe | Auteur | info@marcpauze.net
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon