• Marc-André Pauzé

Le temps est beau à charmer


" Le pied de vent nommé un four,

Annonce d’un prochain vent le cours"

- Patrick Letellier, Petite encyclopédie des dictons et proverbes de la marine ancienne.

24 août - Après un petit arrêt à St-Jean de Terre-Neuve pour débarquer quelques scientifiques et en rembarquer d'autres, nous franchissons le goulot du havre de St-Jean et mettons le cap au Nord. Nous avons deux jours de navigation pour nous rendre à la prochaine station, sur la côte du Labrador. Si le départ de St-Jean s'est fait sous une pluie soutenue, dès qu'on arrive au large, le ciel s'éclaircit. Après le souper, nous sommes quelques-uns à admirer le pied-de-vent déposer, tel un habile éclairagiste de scène, ses faisceaux sur les planches de l'horizon.


Le pied-de-vent est un acadianisme du Québec "désignant les rayons du soleil qui passent entre les nuages vus à contre-jour, rayons qu'on perçoit alors comme un faisceau lumineux dans le ciel ou comme une « douche de lumière »." Toutefois, son origine provient de la marine ancienne - comme en fait foi la citation en début de billet.


Si on se fie à l'adage populaire, nous aurons de grands vents sous peu. Le pied-de-vent annoncerait des vents forts. Aussi, "Le dictionnaire universel de François et Latin" de 1769, nous indique que le pied de vent "Se dit d'une éclaircie qui paroit sous un nuage, d'où il semble que le vent vienne." Mais il n'y aurait aucune étude météorologique pour confirmer cette prévision.


Un coup-d’œil au site de prévision météo Windy.com nous informe pourtant, qu'une tempête typique de la mer du Labrador arrivera en même temps que nous au site du banc de Makkovik. Toutefois, les vents ne viendraient pas de la direction du pied-de-vent. Ça ne serait donc qu'une coïncidence.


En attendant, la mer est belle et nous profitons du spectacle. Comme le disait d'ailleurs un marin de l'escadre française aux Indes Orientales (1664-1719) ; "Le pied de vent ne nous a point trompés, il est venu N-O, bon petit frais. Nous étions, à midi, par 31 degrés 10 min. latitude Sud. Le temps est beau à charmer."


Nous, c'est un marsouin commun qui est venu nous charmer en faisant quelques acrobaties, au grand plaisir des spectateurs.


~~~~~


Vous appréciez ces petits billets de l'expédition AMUNDSEN SCIENCE / NGCC AMUNDSEN?

Tous les billets de la série se retrouvent ici. Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à l'infolettre "Carnets de terrain" (si vous recevez déjà une notification par courriel des publications du blogue, c'est que vous êtes déjà inscrits).

Ainsi vous serez éventuellement avisés de l'évolution d'un nouveau projet sur lequel je travaille avec Martine Lizotte, une amie océanographe. Ce projet nous tiendra occupés une bonne partie de l'année à venir. Il est encore trop tôt pour le présenter mais dites-vous que ce que vous voyez ici n'est qu'un très très petit aperçu du résultat final. Plus d'informations à venir dans les mois à venir, dans les Carnets de terrain.


~~~~~

Textes, dessins et Photos © Marc-André Pauzé – tous droits réservés.



Marc-André Pauzé | Dessinateur-voyageur | Photographe | Auteur | info@marcpauze.net
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon