Le premier iceberg


(For the English version of the blog click here)


22 juillet 2021 - Le premier de la saison est toujours un événement. Nous l’avons rencontré dans les environs de 56° 41'23 142 » N 60° 17'0,96 » W. Pas très gros en comparaison d’autres vues les années précédentes, sa partie émergée pourrait se comparer à une grosse maison de banlieue. Sa surface est luisante et dense, mais dès qu’il rencontrera les eaux plus chaudes de l’Atlantique Nord, il fondra rapidement. D’ailleurs, au moment de notre départ de Saint-Jean, aucun iceberg n’avait atteint les côtes de Terre-Neuve ce printemps.


Terre-Neuve a connu un hiver légèrement plus chaud que la moyenne. La glace de mer ne s’est donc pas formée aussi loin au sud qu’habituellement, signifiant que tous les icebergs dérivant au-delà du Labrador ont été confrontés à un assaut de vent, de vagues et d’eau chaude, les faisant fondre avant de s’installer dans les ports et les baies de l’île.


Même si l’hiver dernier pourrait être anecdotique, il s’inscrit dans ce que les scientifiques du climat s’attendent à voir de plus en plus. Les icebergs croisés dans « L’allée des icebergs » (Iceberg Alley) viennent à 90 % des glaciers du Groenland. Les glaciers provenant de la calotte groenlandaise qui se rendent à la mer libèrent d’immenses montagnes de glace qui dérivent pendant près de 2 ans avant d’atteindre le sud du Labrador et finalement Terre-Neuve. Si les glaciers ne se rendent plus à la mer, ils ne formeront plus d’iceberg éventuellement.


Si l’arrivée des icebergs à Terre-Neuve peut varier d’année en année, dans un avenir proche, on pourrait assister à un afflux plus important d’icebergs alors que la fonte s’accélère au Groenland. Mais dans quelques décennies, ils pourraient complètement disparaître.


Je regarde passer cet iceberg à quelques encablures et j’y vois les marques du temps à sa surface. À mesure que cette masse de glace dérive vers le Sud, elle perd des tonnes d’eau. À l’échelle humaine, cette glace ne se reformera pas. Les conditions millénaires qui ont vu la formation des glaciers, ne sont plus présentes. Les hausses globales de température à l’intérieur des terres créent des rivières accélérant la fonte des glaciers ainsi que leur vêlage de iceberg. L’équilibre a changé et les cathédrales disparaissent.


Vous pouvez visionner ma galerie de photos de icebergs des années précédentes.

~~~~~

Vous appréciez ces petits billets de l'expédition AMUNDSEN SCIENCE / NGCC AMUNDSEN? Veuillez noter que les billets de l'expédition 2021 resteront tous en ligne jusqu'au retour du navire, au début novembre. Ensuite, seulement quelques-uns seront en ligne. Dépêchez-vous à lire ceux que vous avez manqués.


Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à l'infolettre "Carnets de terrain" (si vous recevez déjàune notification par courriel des publications du blogue, c'est que vous êtes déjà inscrits).


En cliquant sur Inscription, dans le menu en haut de la page, vous pourrez vous inscrire aux "Carnets de terrain". Vous recevrez périodiquement, par courriel, des nouvelles de l'atelier, des mises à jour sur mes projets et des exemples de ce sur quoi j'aurai travaillé dans le mois.

~~~~~

Textes, dessins et Photos © Marc-André Pauzé – tous droits réservés.



117 vues