• Marc-André Pauzé

Le détroit de Bellot, plus qu’un passage

Mis à jour : oct. 15


(Follow this link for a Google translation in English)


12 octobre 2020 —J’ai 60 ans. Nous sommes dans l’approche qui nous mènera à l’embouchure Est du détroit de Bellot. Éclairée par trois puissants faisceaux de lumière pourfendant la nuit, le navire se fraie un chemin au travers d'une lisière de glace. Elle bloque l’entrée de l’étroit passage. Ce petit détroit perdu dans l’archipel du Haut-Arctique canadien, revêt pour moi une signification particulière.

Été 1975 — J’ai 15 ans. Les cartes de l’Amérique sont déployées sur le plancher du salon. Mon ami Michel et moi les analysons à la loupe. Nous rêvons d’une grande aventure : traverser les Amériques, du nord au sud, à pied. Pour réaliser ce périple, il nous faudrait partir de la pointe la plus au nord de l’Amérique continentale. Après une heure de recherche, nous trouvons que cet endroit se situe en Arctique, sur la berge sud d’un très étroit passage qui sépare l’île Somerset de la péninsule de Boothia et du reste du continent américain. Ce projet a alimenté nos conversations jusqu’à ce que je parte pour l’armée et que Michel entâmes son parcours académique qui l’a mené vers un doctorat en physiologie humaine. Nous n’avons jamais fait notre expédition… qui n’a d’ailleurs jamais été réalisée par personne.

Août 2017 — J’ai 57 ans. Le NGCC Amundsen remontait du Golfe de la Reine Maud, dans le passage du Nord-Ouest, pour se diriger vers le détroit de Bellot, un étroit passage qui sépare l’île de Somerset de la péninsule de Boothia et du reste du continent américain…

Un peu avant d’y arriver, le capitaine Lafrance, commandant de l’Amundsen, entra dans ma cabine en coup de vent. Prenant un air faussement dramatique, il me donna une mission en retenant visiblement un fou rire : je devais partir en hélico et me rendre avec un petit groupe, sur un promontoire rocheux surplombant le détroit afin d’y déposer un message sous un cairn de roches. Après, mon ordre de mission indiquait de nous rendre à Zénith Point, sur la berge de la péninsule de Boothia pour une photo à remettre à la Garde côtière à l'occasion du 150e anniversaire du Canada. Ce site est la pointe extrême nord de l’Amérique continentale.

Le commandant Lafrance et moi sur le pont d'envol de l'Amundsen. photo: Alice Li - Washington Post (2017).

Un peu avant midi, le navire pénétrait dans l’étroit passage sous un brouillard donnant à la scène un air chargé de mystère, mais néanmoins empreint de sérénité. L’expédition de 6 semaines tirait à sa fin, mais quelques minutes plus tard je foulai le sol à un endroit que deux jeunes aventuriers en herbe de 15 ans regardaient rêveusement sur une carte déployée sur le plancher du salon, 42 ans plus tôt.

12 octobre 2020 - J’ai 60 ans. Je regarde défiler Zénith Point sur bâbord, puis nous passons sous le promontoire rocheux où un message écrit à la main est caché dans un tube de métal, sous un cairn de roches. Le navire continue sa course en se glissant entre deux falaises de roc pour émerger dans le détroit de Franklin.

Le détroit de Bellot est un endroit aux confins de la terre, un passage délicat, irrigué par de forts courants marins et où très peu de navires passent. Mais c’est surtout le site de jonction entre un rêve de jeunesse, deux de mes amis et moi. L’un de ces amis est parrain de ma fille et l’autre est un commandant de brise-glace, maintenant à la retraite. Un site que deux ti-culs ont rêvé d’arpenter et où une amitié naissante a permis que j’en fasse les premiers pas.

Photo de gauche (2017): le navire dans le détroit avec Zénith Point derrière. Photo de droite (2017): notre petit groupe pour la photo sur Zénith Point.

~~~~~

Vous appréciez ces petits billets de l'expédition AMUNDSEN SCIENCE / NGCC AMUNDSEN?

Tous les billets de la série se retrouvent ici. Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à l'infolettre "Carnets de terrain" (si vous recevez déjà une notification par courriel des publications du blogue, c'est que vous êtes déjà inscrits).

En cliquant sur Inscription, dans le menu en haut de la page, vous pourrez vous inscrire aux "Carnets de terrain". Vous recevrez périodiquement, par courriel, des nouvelles de l'atelier, des mises à jour sur mes projets et des exemples de ce sur quoi j'aurai travaillé dans le mois.

~~~~~

Textes, dessins et Photos © Marc-André Pauzé – tous droits réservés.

Marc-André Pauzé | Dessinateur-voyageur | Photographe | Auteur | info@marcpauze.net
  • Facebook - White Circle
  • White Instagram Icon