• Marc-André Pauzé

Apéro FaceTime en temps de pandémie


En ces temps de pandémie, ma mère de 86 ans ne peut plus sortir de son appartement de la résidence où elle vit. On lui apporte ses repas ainsi qu’une petite collation en après-midi. Chaque jour Vincent et moi, on l’appelle et la guide par téléphone pour qu’elle ouvre son iPad, puis on continue sur FaceTime.

Elle me raconte sa journée qui se résume par « C’est pas mal plate. Je n’ai rien fait à part lire mon livre. Pourquoi on ne peut pas sortir, dont? » ...

Ce jour-là, elle nous montrait la boîte de chocolats belges qu’elle avait. Elle ne se rappelait plus qui lui avait donnée, mais elle était heureuse à la pensée de se délecter de cette petite gâterie.

« J’pense que je vais en manger 2 ou 3 ce soir. Pis vous autres, vous allez bien? »


Tout en répondant à cette question qu'elle me pose pour la troisième fois depuis le début de l'appel, je ne peux que constater comment, depuis le début de ce confinement, elle perd de plus en plus la mémoire des événements récents. Heureusement, elle garde son acuité d'esprit quand on lui parle. Mais un peu plus tard, quelques fois à peine quelques minutes, elle ne s'en rappelle pas.  On dirait qu’elle vit de plus en plus sur le pilote automatique.


Après avoir terminé notre petite réunion de famille quotidienne, une question me taraude l’esprit. Qu’est-ce qui est pire pour une personne de 80 ans et plus? Risquer d’attraper le Covid-19 avec les risques que ça comporte pour une personne de cet âge ou dépérir physiquement et cognitivement par isolement, dépression et perte de stimuli?


Bien sûr, je comprends les risques pour elle et pour les autres de la résidence, mais comme son appartement n'a pas de sortie individuelle vers l'extérieur, elle ne pourrait même pas décider de prendre le risque, car elle le ferait vivre aux autres.


Pendant ce temps-là, il y en a encore qui invectivent les personnes âgées qui peuvent sortir pour l'épicerie ou une promenade dans le quartier... La pandémie met en lumière le surréalisme de notre société, ses névroses et sa fragilité...


~~~~~

Textes, dessins et photos © Marc-André Pauzé – tous droits réservés.


En cliquant sur Abonnement, vous pourrez vous inscrire aux "CARNETS DE TERRAIN". Vous recevrez par courriel des nouvelles de l'atelier ou directement du terrain (quand cela sera possible), des mises à jour sur mes projets, des dessins, aquarelles et photos.

164 vues
Marc-André Pauzé | Dessinateur-voyageur | Photographe | Auteur | info@marcpauze.net