Marc-André Pauzé | Dessinateur-voyageur | Photographe | Auteur | info@marcpauze.net
  • Marc-André Pauzé

L’atelier nomade d’un artiste-voyageur

Mis à jour : 13 déc 2019


"Pour les uns le chemin est long, pour d'autres court. Ainsi va l'espèce humaine. Nul, en partant, De sa besace n'est content. Aussi, plus d'un souvent ou s'arrête ou dévie Dans le voyage de la vie."

Les guêpes - Alphonse Karr

Sur une chaise près de la porte, se trouve le sac que je traine partout. Il est vieux, en canvas de coton et en cuir. Il passe inaperçu parce qu’il à l’air d’une besace poussiéreuse et usée. Il ne crie pas « matériel dispendieux prêt à être volé ». C’est le sac que je préfère, comme on aime une vieille paire de godasse.

Bien entendu, selon le type de projet, il est possible que j’opte pour un de mes autres sacs. Mais si je n’ai pas besoin de leurs caractéristiques spécialisées ou si mon sac de canvas ne risque pas de nuire à mon travail, il est certain que je partirai avec mon vieux sac sur l’épaule.

Son contenu a par contre drastiquement changé au cours des derniers mois. Mes activités ayant migré du photojournalisme vers la chronique dessinée, mes besoins ne sont plus les mêmes. Je voyage un peu moins et je n’ai plus à répondre à des demandes de clients pour des photos ou des reportages alors que je suis à l’autre bout de la planète. La gestion de mes archives photos se fait de la maison. Je me suis donc départi de mon ordinateur portable pour n’avoir qu’un iPad. J’ai quand même choisi la version « pro » afin de pouvoir y travailler, écrire mes textes et même travailler quelques photos pour alimenter mes fils Instagram et Facebook ou des articles de blogue (comme celui-ci). Dans mon sac on retrouve aussi mon matériel de dessin, déjà décrit dans un article précédent.

Après avoir longuement réfléchi, lu et consulté ceux qui ont un mode de vie semblable au mien, j’en suis venu à simplifier ce que j’apporte et choisir seulement quelques pièces d’équipements pour mon bureau/atelier de nomade.

Dans cet article-ci, je ferai un bref survol de ce que mon sac contient. Je ne détaillerai pas le matériel de dessin, mais plutôt le reste de l’équipement qui me suit partout. Je ferai un autre article pour décrire mon flux de travail photographique sur le iPad. J’ai contourné certaines contraintes orchestrées par Apple, comme le fait que le iPad ne reconnaisse pas un support de mémoire externe .

Lorsque je serai en déplacement, je planifie utiliser uniquement le iPad, et ce, pour la prochaine année. Je ferai un bilan à la fin de l’année pour partager le résultat de cet essai ainsi que les limites rencontrées. Déjà, j’en vois une en écrivant cet article. La publication de plusieurs photographies dans un article de blogue de la plateforme Wix n’est pas évidente.

Voici donc ce qu’on retrouve dans mon sac:

  • Étui pour le matériel électronique

  • Lunettes de lecture

  • Réserves de mines et cartouches d’encre

  • Ipad Pro 12.9 pouces, stylet Apple dans son étui protecteur et clavier Logi imperméable

  • Crayons, plumes et pinceaux

  • Appareil photo (dépendemment du projet, l’équipement photographique pourrait varier et être transporté dans une besace à bandoulière à part)

  • Coffre de métal (dont le couvercle sert de palette pour préparer et mélanger l’aquarelle) avec pinceaux, encre noire et aquarelle

  • Carnet à illustration d’aquarelle

  • Carnet de notes Sagana

Voyons maintenant le contenu de l’étui de matériel électronique:

  • Câbles de branchement pour le disque dur et le transmetteur Wifi

  • Disque dur 1 To (pourrait être remplacé par un disque SSD pour la durabilité et la vitesse de transfert)

  • Transmetteur Wifi « RAVPower File Hub pour connecter une carte mémoire de caméra ou le disque dur au iPad (ce système permet de contourner la contrainte que le iPad ne reconnaît pas de support de mémoire externe). Avec ce système, je peux avoir avec moi des fichiers, des documents et des films ainsi qu’une sauvegarde de mes photos originales prises en déplacement.

  • Connecteur USB, USB-c, carte SD pour le iPad.

  • Écouteurs avec adapteur USB-c

  • Câble de connection USB-c permettant de recharger le iPad autant que mon téléphone Pixel 2

  • Bloc de recharge

  • Câble supplémentaire USB

  • Clé USB

  • Support ajustable pour iPad et sa pochette

Maintenant, je mets mon sac à l’épaule. On verra dans quelques mois comment j’aurai vécu mon expérience avec mon nouveau bureau/atelier nomade.

~~~~~

Texte, dessins et Photos © Marc-André Pauzé – tous droits réservés.

En cliquant sur Abonnement, vous pourrez vous inscrire aux "CARNETS DE TERRAIN". Vous recevrez par courriel des nouvelles de l'atelier ou directement du terrain (quand cela sera possible), des mises à jour sur mes projets, des dessins, aquarelles et photos.


N'oubliez pas de visiter les onglets "Facebook" ou Instagram, lors de vos passages sur le site et ainsi voir mes dernières publications.

#Voyage #Nomade #Whatsinmybag

85 vues